Le béton désactivé est obtenu par pulvérisation d’un désactivant sur sa surface au moment du coulage, afin de faire apparaître après séchage et rinçage à haute pression les granulats de couleurs.

Dans le cas d’un ouvrage carrossable, un calcul de chaussée préalable peut être envisagé. La zone de travail sera interdite au public, on veillera également à empêcher le passage d’animaux.

 

Après décaissage et coffrage, on procède au coulage.

Il est envisageable de joindre au béton des matériaux type pierres, briques, pavés pour créer des bandes décoratives, servir de points d’appui lors de la mise en oeuvre et supprimer ainsi les joints.

​© DSI 2015 - Mentions légales - Développé par pesto-studio.com